Chrétiens orientaux et République des Lettres aux XVIe-XVIIIe siècles

Grand séjour d’étude organisé par Vassa Kontouma (EPHE, PSL) du 11 au 16 septembre 2023.

 

Participants

Pierre-Yves BEAUREPAIRE (Université Côte d’Azur, Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine – Nice, France), Liliya BEREZHNAYA (KU Leuven –  Leuven, Allemagne), Vera CHENTSOVA (Ecole pratiques des hautes études – Paris, France), Marcello GARZANITI (University of Florence – Firenze, Italie), John-Paul GHOBRIAL (University of Oxford – Oxford, Royaume-Uni), Vassa KONTOUMA (Ecole pratique des hautes études – PARIS, France), Vasilios MAKRIDES (University of Erfurt), Ulrich MOENNIG (Universität Hamburg – Hamburg, Allemagne), Radu G. PAUN (Centre d’études russes, caucasiennes, est-européennes et centrasiatiques (CERCEC), Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) – Ecole des Hautes études en Sciences Sociales (EHESS) – Aubervilliers, France). Intervenants par visioconférence : A. Alberti, L. Berezhnaya, M. Farina, M. Ch. Ferro, A. Girard, B. Heyberger, P. La Spisa, St. Rohdewald, F. Romoli, St. Saracino.

 

Résumé

Icône représentant Maxime le Grec (ca 1475-1556). Russie, Atelier de Vieux-Croyants, XVIIIe siècle. Musée historique d’État, Moscou. https://catalog.shm.ru/entity/OBJECT/5534091

Icône représentant Maxime le Grec (ca 1475-1556). Russie, Atelier de Vieux-Croyants, XVIIIe siècle. Musée historique d’État, Moscou. https://catalog.shm.ru/entity/OBJECT/5534091

Portant sur les échanges lettrés des chrétiens orthodoxes ou catholiques de rite oriental, entre eux ou avec leurs interlocuteurs occidentaux (catholiques et protestants), notre projet s’étend sur des espaces géopolitiques (Empire russe, Empire ottoman, Proche-Orient, Europe occidentale) et des aires linguistiques (slave, grecque, arabe, latine, roumaine) qui ont fait jusqu’à récemment l’objet de recherches segmentées. Après un premier ouvrage collectif paru en 2023, une seconde publication comportant 14 contributions est en préparation. Le séjour d’étude a permis aux contributeurs de se réunir durant quatre journées dans un cadre propice au travail, afin d’effectuer une peer review de grande ampleur en association avec trois discutants.

Summary

Focusing on the literary exchanges of Orthodox or Eastern rite Catholic Christians among themselves or with their Western interlocutors (Catholics and Protestants), our project covers geopolitical areas (the Russian Empire, the Ottoman Empire, the Middle East, Western Europe) and linguistic areas (Slavic, Greek, Arabic, Latin, Romanian) that have, until recently, been the subject of segmented research. After the publication of a first collective volume in 2023, a second volume with 14 contributions is in preparation. This residential study enabled the authors to meet for four days in a stimulating working environment to carry out a wide-ranging peer review in collaboration with three discussants.

Compte rendu

La thématique de la République des Lettres est fortement ancrée dans les traditions philologiques et historiographiques européennes, mais le plus souvent limitée à la perspective occidentale au sens strict. En élargissant la thématique aux chrétiens orthodoxes et orientaux, en voyant comment ces lettrés aux traditions culturelles et religieuses propres ont interféré avec leurs correspondants occidentaux, il s’est agi de sortir des schémas hérités des historiographies nationales et de porter un regard renouvelé sur l’histoire intellectuelle de l’Europe moderne. L’espace géopolitique considéré étant très vaste – Empire russe, Empire ottoman, Proche-Orient, Europe occidentale –, on s’est particulièrement efforcé de dépasser la segmentation en aires linguistiques, géographiques et culturelles, et à faire apparaître les connections de celles-ci. On a aussi essayé de faire converger des recherches en cours qui relèveraient de disciplines ou de méthodologies diverses – histoire, philologie, sciences religieuses notamment.

Le groupe de travail, qui inclut des historiens, des philologues orientalistes et des spécialistes des sciences religieuses, s’est réuni pour la première fois en 2019, et a collaboré au cours de trois ateliers qui se sont tenus entre 2019 et 2022 à la Villa Vigoni, en Italie. En juillet 2023, plusieurs membres du groupe ont publié un premier ouvrage : Livres et confessions chrétiennes orientales. Une histoire connectée entre l’Empire ottoman, le monde slave et l’Occident (XVIe-XVIIIe siècles), éd. A. Girard, B. Heyberger, V. Kontouma (Bibliothèque des hautes études, Sciences religieuses, 196), Brepols, Paris – Turnhout. À la Fondation des Treilles, le groupe a travaillé à la finalisation d’un second ouvrage, qui paraîtra en 2024 à la Firenze University Press, sous le titre Cristiani orientali e Repubblica delle Lettere (XVI-XVIII sec.), éd. M. Garzaniti, V. Kontouma, V. Makrides (entièrement en open access).

L’objet du séjour d’étude a été de réaliser une peer review de grande ampleur autour de cet ouvrage, en réunissant durant quatre jours de travail les quinze auteurs du volume et trois discutants spécialistes chacun d’un domaine différent. Chaque article a ainsi bénéficié de 45mn de discussion, des séances de réflexion collective étant également organisées autour de la finalisation de l’ouvrage (titre définitif, normes, conclusions). Au terme de ces échanges, trois rapports circonstanciés ont été produits et remis à l’éditeur, les auteurs recevant quant à eux des listes de remarques relatives à leurs articles.

Les contributions discutées se répartissent autour de trois grandes thématiques :

Redéploiements religieux et culturels dans l’espace

  1. Marcello Garzaniti – La diaspora greca e i suoi sodali fra penisola italiana e gran principato di Mosca nelle relazioni politiche, religiose e culturali da Sofia Paleologa a Massimo il Greco.
  2. Stefan Rohdewald – Reformatorisch beeinflusster Antitrinitarismus in und zwischen den Religionen: Texte, Translationen und Akteure in der mitteleuropäisch-transosmanischen Verflechtung von Polen-Litauen über Siebenbürgen und die Moldau ins Osmanische Reich.
  3. Liliya Berezhnaya – Konfessionelle Flexibilität und visuelle Kulturen in den ruthenischen Ländern des 16.-18. Jhs. 
  4. Aurélien Girard – La Méditerranée des moines melkites grecs-catholiques au XVIIIe siècle.
  5. Vasilios Makrides – Paraskevas Damianus Sinopeus als Mitglied der Gelehrtenrepublik in Ost und West: Mobilitätsdynamiken orthodoxer Akteure zwischen dem Osmanischen Reich, Westeuropa und dem Russischen Reich.

 Redéfinitions de l’identité linguistique

  1. Alberto Alberti – Massimo il Greco e il Libro dei Salmi. Usi retorici e riflessione filologica.
  2. Margherita Farina – Transfert, sélection, redéfinition : la grammaire de Georges ʿAmīra (1596) comme lieu de construction d’une identité linguistique syriaco-latine.
  3. Vassa Kontouma – Matériaux pour l’étude du multilinguisme en contexte ottoman. Le cas de Dosithée II de Jérusalem.
  4. Paolo La Spisa – La traduction des textes hagiographiques orientaux au XVIIe siècle : une étude de cas.
  5. Ulrich Moenning, Stefano Saracino, Alles neu? Die Londoner und Hallenser Ausgaben der neugriechischen Übersetzung des Neuen Testaments (1703, 1705 und 1710) als Produkte interkonfessioneller Diskurse und missionarischer Netzwerke.

Réinvention de pratiques liturgiques ou de dévotion

  1. Francesca Romoli – La Narrazione sul segno della croce di Massimo il Greco: esegesi delle Scritture e prassi ortodossa.
  2. Maria Chiara Ferro – Lo Slovco k’’ smѣjuščim’’ triždy glagolati « alleluia » črez predania cerkovnago, a četvertoe « slava tebѣ bože » di Massimo il Greco. Citazioni scritturali, riferimenti extratestuali e fortuna del testo.
  3. Radu Paun – L’invention d’une tradition liturgique : le rite de consécration des princes valaques (XVIIesiècle).
  4. Bernard Heyberger – La diffusion de la pratique de la confession catholique en Orient (XVIIe -XVIIIesiècles), entre expansion catholique et confessionnalisation orthodoxe.

 

Vidéo de présentation du séminaire sur Youtube :



Citer ce billet
ldiebold (2024, 4 avril). Chrétiens orientaux et République des Lettres aux XVIe-XVIIIe siècles. Les carnets de la Fondation des Treilles. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w5z5

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search