Teaching materials to face climate change impacts / Outils pédagogiques face aux enjeux climatiques

Séjour d’étude organisé par Céline Duval du 24 au 29 Avril 2023.

 

Participants

BONNET Anna (Sorbonne Université, Paris), CHEYSSON Félix (Université Gustave Eiffel, Paris), DUVAL Céline (Université de Lille) et PERROT-DOCKES Marie (Université Paris Cité).

 

Résumé

Le but de ce séjour d’étude à la Fondation des Treilles au printemps 2023 était d’initier une réflexion sur comment sensibiliser les étudiants de formations de mathématiques appliquées aux enjeux climatiques. Ce séjour a réuni quatre statisticien.ne.s qui interviennent auprès d’étudiant.e.s de niveaux variés qui s’orientent tou.te.s vers des métiers des mathématiques.

Nous avons démarré la mise en place de matériel pédagogique, adapté aux différents niveaux du supérieur, illustrant les changements à l’œuvre. Ce matériel sera ensuite mis à disposition de l’ensemble de la communauté.

Abstract

The aim of this study period at la Fondation les Treilles in the spring of 2023 was to initiate a reflection and to propose ways of raising awareness of climate issues among students of applied mathematics. This workshop brought together four statisticians who work with students of various levels, all of whom are studying for careers in mathematics. We have started to put in place teaching material, adapted to the different levels of higher education, illustrating the changes at work. This material will then be made available to the whole community.

Compte Rendu

Un consensus s’est dégagé au sein de la communauté scientifique sur l’évidence du réchauffement climatique et l’urgence de changer nos modes de vie. Malgré cela, l’ampleur de la tâche et la confusion quant aux moyens d’action efficaces conduisent souvent à l’inertie.

En tant qu’enseignants et chercheurs, nous avons une rare opportunité d’avoir un impact directement à travers notre enseignement, en sensibilisant nos élèves à cette question et en leur fournissant des outils de réflexion et d’action appropriés. En tant que statisticiens, nous pensons que notre rôle est encore plus important pour deux raisons :

– les statistiques sont à la base de tous les outils de visualisation, d’analyse et d’interprétation des données, y compris ceux qui mettent en évidence le réchauffement climatique,

– notre discipline est elle-même très consommatrice d’énergie et nécessite un regard critique sur son utilisation, même à des fins louables.

Nous ne sommes pas spécialistes du climat, mais nous comprenons les modèles mathématiques qui permettent d’appréhender les données. L’idée de départ est la suivante : dans nos formations nous illustrons systématiquement les méthodes et concepts statistiques sur des jeux de données. Très souvent, les mêmes jeux de données historiques sont utilisés et ne sont vus que comme un prétexte pour mettre en œuvre des méthodes et non pour les éventuelles conclusions qu’ils apportent. Les mêmes modèles mathématiques pourraient être illustrés à l’aide des nombreuses données climatiques disponibles en libre accès. En effet, nous pensons que les bénéfices seraient multiples pour les étudiants qui pourraient ainsi se rendre compte de la réalité du changement climatique, se familiariser avec les outils mathématiques utilisés, être capables de reproduire des résultats publiés par exemple dans la presse, être critiques vis-à-vis de l’interprétation des données…

Un frein majeur à l’inclusion de ces données dans nos enseignements est souvent un manque de temps voire de certaines compétences. En effet, il y a d’abord un réel travail de recherche, il convient d’en vérifier la source (données gouvernementales, issues d’instituts de recherche reconnus) et d’identifier précisément à quoi correspond chaque entrée de la base de données. Ensuite il faut extraire ces données, qui sont parfois scindées en de multiples fichiers, et les concaténer en un format facile d’utilisation, puis s’assurer qu’elles sont complètes. Cet important travail préliminaire est nécessaire avant de pouvoir exploiter ces données dans nos enseignements.

Lors de cette semaine, nous avons collecté des données agroalimentaires, de température et d’émission carbone par pays. Nous avons produit du matériel proposant des études de ces données qui pourra être repris, complété et modifié (voir graphe jour de dépassement). Ce travail se poursuit en un groupe de travail régulier, dans lequel  nous comptons collecter et analyser des données sur d’autres secteurs importants, comme le transport, l’énergie ou l’impact du numérique, particulièrement présent dans nos formations. Lorsque ce matériel aura été testé et finalisé, nous le mettrons à la disposition de l’ensemble de la communauté via un site web collaboratif permettant à chaque utilisateur de  proposer ou récupérer du matériel.

 

 



Citer ce billet
ldiebold (2023, 23 mai). Teaching materials to face climate change impacts / Outils pédagogiques face aux enjeux climatiques. Les carnets de la Fondation des Treilles. Consulté le 5 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qv7t

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search