Les nourritures terrestres d’André Gide


Dans nos archives il y a…
un exemplaire unique des Nourritures terrestres d’André Gide. L’ouvrage, comportant une dizaine de pages, est de facture artisanale, sans mention d’éditeur ni de date. Les extraits choisis sont recopiés à la main et chaque passage est illustré par une peinture de Marguerite Brouhon, poétesse et peintre belge née en 1922. Son univers naïf et sensible, presque onirique, se retrouve dans les pages successives de ce monument de la littérature gidienne paru en 1897 aux éditions du Mercure de France.

 

 

 



Citer ce billet
ldiebold (2023, 17 mars). Les nourritures terrestres d’André Gide. Les carnets de la Fondation des Treilles. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qv7k

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search