« La mort de Sparte » de Jean Schlumberger

Dans nos archives il y a des croquis de costumes réalisés par Jean Schlumberger pour la mise en scène de sa pièce de théâtre « La mort de Sparte ». Achevée en 1910 cette pièce sera jouée dès 1911, et jusqu’en 1914, au théâtre de l’Odéon mais c’est seulement en 1921 qu’elle sera représentée sur la scène du Vieux Colombier, montée par Jacques Copeau.

Dans le tome I de ses œuvres, paru chez Gallimard en 1958, Jean Schlumberger dit ceci de la genèse de sa pièce : « Je m’étais enthousiasmé pour un récit de Plutarque, émouvante épopée, pleine d’épisodes dramatiques et de ces retournements de fortune qu’aime la tragédie quand ils accablent de hauts caractères. Il y avait là, me semblait-il, tout ce qu’il fallait pour animer un grand spectacle , de la couleur, de l’héroïsme, des personnages tout proches de nous par leur raffinement, et une catastrophe retentissante, puisqu’une cité qui a tenu tant de place dans la mémoire des hommes s’y effondre à jamais. »

 

Texte de Valérie Dubec-Monoyez

 



Citer ce billet
ldiebold (2023, 3 mars). « La mort de Sparte » de Jean Schlumberger. Les carnets de la Fondation des Treilles. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qv7h

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search