Le nouveau langage des fleurs

Dans nos archives, il y a un exemplaire du Nouveau langage des fleurs publié en 1832 par Henri Jeannin Editeur à Paris.

Achille Devéria en est l’illustrateur. Peintre et dessinateur né en 1800 (il meurt en 1857) il excelle surtout dans la lithographie. Il fera de nombreux portraits de grands artistes de son temps et la finesse de son trait s’illustrera surtout dans la représentation de scènes de la vie mondaine sous la Restauration.

Dans Le nouveau langage des fleurs il associe une fleur et sa signification à chaque lithographie représentant une élégante. “L’artiste prenant pour modèles ces femmes coquettes et doucement sensuelles que l’on avait vues et désirées le soir à l’Opéra ou dans les grands salons » (Bernard Puig Castaing : historien de l’art).

Texte de Valérie Dubec-Monoyez


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
ldiebold (3 mars 2023). Le nouveau langage des fleurs. Les carnets de la Fondation des Treilles. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qv7f


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search