La fission des membranes : comprendre le mécanisme d’action de la dynamine / Membrane fission: understanding the mechanism of action of dynamin

Séminaire organisé par Aurélien Roux (Université de Genève, Suisse), Pietro De Camilli ( Yale University School of Medicine, New Haven, USA) et Oliver Daumke (Max-Delbrück-Centrum for Molecular Medicine, Berlin, Germany) du 24 au 29 août 2015

Participants

Bruno Antonny, Christopher Burd, Elizabeth Chen, Oliver Daumke, Pietro De Camilli, Katja Faelber, Marijn Ford, Vadim Frolov, Adam Frost, Jennifer Hinshaw, Thomas Kirchhausen, Michael Kozlov, Martin Lenz, Harry Low, Harvey McMahon, Christien Merrifield, Thomas Pollard, Philip J. Robinson, Aurélien Roux, Sandra Schmid

Résumé

Les cellules vivantes sont séparées de leur environnement par une membrane lipidique, imperméable à la plupart des molécules et ions en solution. Mais la vie cellulaire nécessite également des échanges avec leur environnement. Ces échanges sont réalisés pour partie par un processus appelé endocytose, au cours de laquelle la membrane s’invagine en un bourgeon sphérique vers l’intérieur de la cellule. La dynamine finalise l’internalisation de ces bourgeons, en provoquant la rupture du cou reliant le bourgeon au reste de la membrane, réaction appelée fission. La fonction de la dynamine est essentielle à la vie cellulaire, mais également à de nombreuses fonctions physiologiques, en particulier à la communication inter-neuronale.

Après 25 ans de recherche sur la dynamine, il apparaissait nécessaire de faire le point sur les découvertes récentes, et de discuter avec les experts du domaine les différentes hypothèses émises pour expliquer le mécanisme d’action de la dynamine.

Pour cela, Oliver Daumke, du Max Delbrück Institute à Berlin, Pietro de Camilli, de l’université de Yale et Aurélien Roux, de l’université de Genève, ont réuni à la Fondation des Treilles une vingtaine d’experts internationaux, dont 4 jeunes chercheurs, exerçant dans cinq disciplines : Biologie cellulaire, Biochimie structurale, neurobiologie, physique de la matière molle, physique statistique.

La rencontre organisée aux Treilles a permis de discuter les différentes hypothèses émises pour expliquer son mécanisme d’action et d’établir un consensus sur certains faits expérimentaux que la communauté de la biologie cellulaire peut considérer dès lors comme acquis.

A la suite du séminaire, l’article « Membrane fission by dynamin: what we know and what we need to know » a été publié dans l’EMBO Journal (DOI 10.15252/embj.201694613| Published online 26.09.2016 – The EMBO Journal (2016) e201694613)